Sans vitesse, l'extrudeur n'est rien...

  • Par u-go
  • Le 11/05/2014
  • Commentaires (0)

Les imprimantes 3D actuelles (domestiques) sont techniquement des machines 4 axes, avec 3 axes pour les mouvements XYZ et un quatrième pour l'extrusion du filament. L'extrusion du filament est contrôlée par la position de la buse et ne tient pas toujours compte des accélérations des axes, ce qui produit des imperfections (appelées "blobs") sur les pièces. 

Basdebruijn, un bloggeur zélé, a eu une idée tout à fait intéressante : pourquoi ne pas lier la vitesse d'extrusion à la vitesse de la buse ?

Ce dernier c'est servi de LinuxCNC, une carte BEAGLEBONE BLACK et un shield BeBoPr - Bridge et a réalisé des modifications pour arriver à ses fins.

Il utilise aujourd'hui une config qui calcule la vitesse d'extrusion en fonction de la vitesse instantanée de la buse d'impression. A celà, il a ajouté un contrôle de la pression de la buse, ce qui a pour effet, une disparition presque complète des petits "blobs" qui apparaissent au début de chaque couche.

Ci dessous une petite comparaison entre le mode "normal" à gauche et le mode "réglage de pression / contrôle vitesse" à droite : 

Innovation Technologie DIY

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site