Arduino

Peinture lumineuse

Un DIY'er du nom de Ekkaggrat, s'est lancé dans le hack un peu particulier d'une imprimante 3D.

Il s'amuse à peindre avec de la lumière - une led plus exactement, montée sur la tête d'impression de son imprimante delta. L'idée de départ est d'utiliser son appareil photo en mode "exposition longue durée" et de capturer le trajet de la led. Le résultat en photo est assez bluffant, on croirait un bon vieux hologramme de R2D2 dans Starwars.

Il utilise le firmware marlin avec sa fonctionnalité gcode M42, qui permet de piloter une pin de l'Arduino sur la carte RAMPS. Il a ensuite dessiné un maillage 3D et généré un Gcode sur mesure à l'aide du logiciel Grasshopper (Logiciel de modélisation 3D algorithmique). Grasshopper est en fait une extension pour le logiciel de modélisation 3D Rhino, conçu principalement pour les designer.

Ci dessous le travail d'Ekkaggrat en vidéo.

Source : hackaday.com

Combiner robotique et impression 3D

Un DIY'er a travaillé dur pour créer une installation automatisée comportant une file d'attente de tâches pour son imprimante 3D. L'idée est qu'elle puisse fonctionner de manière autonome en son absence. Ce n'est pas tout à fait terminé, mais le concept est là et il a commencé à faire quelques tests !

Il utilise le uArm, bras robotisé, qui était un projet kickstarter très réussi datant de cette année - c'est un microcontrôleur Arduino qui pilote un bras du robot 4 axes, largement inspiré du robot ABB PalletPack industriel.

Il reste de nombreux problèmes à résoudre, mais le projet avance tranquillement. A voir ci dessous les premiers tests de changements de support d'impression en vidéo.

Source : Hackaday.com

Bar Mixvah

Yu Jiang , un ingénieur d'Apple a conçu et construit un robot barman prénommé Bar Mixvah.

Toutes les pièces ont été imprimées en 3D.

Bar Mixvah utilise un système de cinq pompes péristaltiques qui sont commutées par cinq transistors à jonction bipolaire (TIP120), le tout contrôlé par un Arduino.

Une application pour tablette permet de passer sa commande !

Santé !

Source : www.metro.co.uk

Pancakebot

La version 2 de la Pancakebot va sortir ce weekend. Elle permet d'imprimer des crepes aux motifs amusants.

La première version a été construite en légo avec le contrôleur mindstorm. Le projet prenant de l'ampleur, une seconde version un peu plus "pro" voit le jour, pilotée par un Arduino mega et deux shields pour moteurs pas-à pas Adafruit. Une mini pompe à vide contrôle le débit de pâte.

Le projet est open source !

Le réveil matin des caféinomanes

Nescafé à fabriqué 200 couvercles-réveils en édition limitée. Chaque pièce à été assemblée à la main en Californie et imprimée en nylon par Shapeways (sur un imprimante SLS) pour la partie extérieure, par une Makerbot à dépot de matière fondue (FDM) pour la pièce intérieure. L'électronique est dotée d'un écran OLED, d'un joystick 4 directions et d'un plateforme Arduino.

Une opération marketing sympa qui vise à redonner un coup de neuf à la marque ! Bon par contre il faut éviter de jeter la boite quand elle est vide.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site